Contenu

La beauté jeunesse de la peau fait régulièrement la une des magazines, pour délivrer quelques astuces dissimulant les signes visibles du vieillissement.

La médecine esthétique propose une approche plus médicale, en traitant les symptômes mais surtout les causes, avec une double approche préventive et curative.

La peau est de plus en plus considérée comme un organe à part entière. Ses altérations dépassent donc le simple capital-beauté pour s’étendre au capital-santé. Préserver la jeunesse de sa peau, c’est avant tout prendre soin de sa santé.

Titre

Quelles sont les qualités d’une peau jeune ?

Contenu

Préserver le capital-jeunesse de sa peau suppose de comprendre d’où lui viennent ses propriétés juvéniles.

Une peau jeune est ferme

La tonicité de la peau, qui garde en place les volumes, est due aux fibres de collagène présentes dans le derme. Elles sont produites par les cellules-usines de ce tissu conjonctif, les fibroblastes. Quand cette production est modifiée en quantité ou en qualité, il y a moins de collagène et la peau s’étire sous l’effet de la pesanteur.

Une peau jeune est souple

La souplesse de la peau, qui lui donne sa pulposité, est due à l’acide hyaluronique présent dans le gel colloïde du derme. Cette macromolécule de la substance fondamentale, produite par les fibroblastes, agit telle une minuscule éponge chimique, en absorbant jusqu’à 1000 fois son propre poids en eau. Plus « l’éponge » d’acide hyaluronique a une grosse taille, plus la peau est hydratée et bien galbée.

Il faut bien dissocier une peau mal hydratée (derme) d’une peau sèche, cette dernière étant causée par un film cutané insuffisamment riche en surfactant lipidique.

Une peau jeune est élastique

L’élasticité cutanée est due aux fibres d’élastine présentes dans le tissu conjonctif. On les retrouve à l’identique dans celui du SMAS, les fascias du système musculo aponévrotique superficiel qui enveloppe les muscles.

Quand ces fibres diminuent car les fibroblastes fonctionnent moins, la peau n’arrive plus à se rétracter quand elle se plie, aboutissant à une peau fripée, ou aux rides d’expression. Ces dernières sont causées par la contraction accrue des muscles peauciers, dont le fascia n’est plus élastique.

Une peau jeune est rayonnante

L’éclat d’une peau est lié à son épiderme lisse et régulier, sans zone d’ombre, qui renvoie la lumière de manière homogène. Cette même homogénéité doit se retrouver dans le derme, qui ne doit pas perdre en épaisseur, au risque de laisser deviner par transparence les reliefs veineux ou osseux sous-jacents.

Titre

Comment définir le vieillissement cutané ?

Contenu

Le vieillissement de la peau est principalement causé par les fibroblastes, les cellules usines dermiques, et les mélanocytes, les cellules pigmentaires.

La peau vieillit à cause des fibroblastes

Les fibroblastes ont un rôle majeur pour fabriquer les composants d’un derme jeune et de bonne qualité.

  • La baisse d’acide hyaluronique va ainsi entrainer une fonte des volumes, à l’origine des rides statiques du bas du visage, car l’épiderme s’effondre dans les sillons./

    Elle va aussi donner un derme moins hydraté, et donc une souffrance cellulaire des fibroblastes qui fonctionnent encore moins bien.

    La perte de pulposité aboutit à une squelettisation des volumes, comme le visage ou les mains : les reliefs osseux ou veineux deviennent plus visibles par transparence.

    Enfin, la perte des volumes altère les expressions du visage, avec par exemple des lèvres minces qui donnent une impression de dédain ou des sillons qui donnent un air fatigué.

     
  • La baisse de collagène rend la peau moins ferme, si bien qu’elle résiste moins bien aux effets de la gravité, surtout si ces volumes se sont chargés de graisse.

    Ce relâchement cutané aboutit à un déplacement des volumes qui s’affaissent, comme l’ovale du visage qui s’avachit en V inversé, ou la ptose des paupières qui alourdit le regard.

     
  • La baisse d’élastine rend la peau ou le muscle incapables de se rétracter après élongation. Cet étirement cutané et musculaire peut être causé par la contraction des muscles (formation des rides d’expression du haut du visage), ou un étirement physique (prise de poids, grossesse)./

    Les rides d’expression trahissent les vraies émotions intérieures et sont souvent alors source de complexes, voire d’injustice dans la vie socio-professionnelle ou affective.

La peau vieillit à cause des mélanocytes

L’action cumulative des UV et l’effet du temps qui passe font que les mélanocytes amassent en leur sein des pigments de mélanine.

C’est ainsi que se forment les taches de vieillesse avec des taches brunes (lentigos), qui altèrent profondément l’éclat du visage ou du décolleté (photo-vieillissement cutané).

Titre

Comment conserver une peau jeune ?

Contenu

Le vieillissement est parfois très injuste d’un individu à l’autre, avec une partie importante de génétique. C’est pourquoi un bilan visage est idéal car il permet au médecin esthétique de la Clinique de Chirurgie Esthétique des Champs Elysées de cibler les points faibles de chacun, pour définir la meilleure stratégie de prévention.

Comment régénérer la peau ?

Ce remodelage fait appel aux propriétés naturelles de la peau, et à ses capacités réparatrices. Il est intéressant, car il permet d'entraîner en quelque sorte les cellules, sous réserve que la peau ne soit pas trop altérée.

Il est ainsi possible d’agir sur l’épiderme (resurfaçage) ou sur le derme (remodelage), en faisant appel à des techniques non invasives comme la luminothérapie, les ondes médicales, le peeling, les lasers, les fils tenseurs, les facteurs de croissance PRP...

C’est alors un traitement en profondeur, des symptômes et de la cause.

Comment estomper les stigmates cutanés de l’âge ?

Votre médecin esthétique peut aussi corriger des imperfections acquises, avec par exemple un laser vasculaire pour les rougeurs, la cryolipolyse pour les excès adipeux, les injections d’acide hyaluronique ou de toxine botulique…

C’est un traitement symptomatique et préventif, l’apport d’acide hyaluronique ou de mésothérapie ralentissant par exemple le vieillissement dermique.

Comment restaurer la volumétrie du visage ?

Restaurer une fonte des volumes se fait par injections d’acide hyaluronique, ou d’inducteurs tissulaires, avec un double but, curatif et préventif. Retravailler l’ovale du visage rétablit en effet la dynamique du visage, et donne un effet liftant. Ce lifting médical ralentit ainsi l’affaissement des autres volumes.